Théories et pratiques de la préservation

Le diplômé en Licence appliquée en Conservation-Restauration des Biens Culturels développera à l’intérieur du cours les thématiques particulières telles que :

  • Les techniques d'exécution des artefacts, les techniques historiques de la restauration, la phénoménologie de la détérioration des artefacts, les méthodes et les matériaux des traitements conservateurs et de restauration, l'illustration des cas d’études et des restaurations exemplaires, les règles de sécurité (prévention et protection dans le laboratoire et dans les chantiers mobiles), l’utilisation correcte des matériaux et des équipements, l'élimination des déchets toxiques et non toxiques, l'approfondissement des technologies innovantes appliquées à la restauration et à la conservation, la prévention et l'entretien programmé, les opérations d'urgence (les premières mesures de sécurité dans les situations dangereuses) ainsi que la conservation dans les musées (systèmes de climatisation, fenêtres, mouvement des œuvres d’art etc.);
  • L’intervention de restauration conservatrice effectuée directement sur les biens culturels;
  • Les stages auprès des institutions publiques ou privées (Institutions, musées, laboratoires privés).

Ces capacités seront stimulées grâce aux travaux pratiques, aux projets éducatifs individuels et collectifs ciblées sur des projets apprentissage hautement interdisciplinaire.
Les méthodes d'enseignement et le système éducatif du cours prévoient comme buts de formation prioritaires l’application opérationnelle des connaissances acquises. Les méthodes et les instruments didactiques visant à l'application des connaissances sont garantis grâce aux différentes matières du cours, qui permettent, en outre, de répondre aux besoins et aux problèmes d'ordre analytique, de conception et de réalisation à travers des simulations et des expérimentations incluses dans les activités de laboratoire, les exercices et stages de formation dispensés.
La capacité de connaissance et de compréhension sera également vérifiée par les activités de conception des interventions de restauration des cas spécifiques et par la préparation de Rapports Techniques de restauration, avec une description précise des efforts déployés et des connaissances acquises dans l'étude de l'artefact. Les résultats attendus quant à la capacité d'appliquer les connaissances et la compréhension seront vérifiés tout au long du cours et ensuite ils seront définislors de l'examen final en recherchant le niveau de connaissance des compétences acquises.