Laboratoires de conservation et restauration des biens culturels auprès de la Faculté des lettres, des arts et des humanités de l’Université de la Manouba

3-14 Juillet 2017

Auprès de la Faculté des lettres, des arts et des humanités de l’Université de la Manouba s’est tenudans le cadre de la Licence Appliquée en Conservation et Restauration des biens culturels : conservation et restauration des peintures sur toiles la formation des étudiants de la première et de la deuxième année à partir du 3 et jusqu’au 14 juillet, avec les restaurateurs Gianluca Fratantonio et Diletta Sorrentino de l’Université de Urbino associée à la Société Arcanes de Paris.

Dans le cadre de l’étude des techniques et des matériaux constitutifs ont été présentés aux élèves les différents pigments (minéraux, organiques et mixtes) naturels, artificiels et synthétiques.

Ensuite les différentes techniques ont été contextualisées selon l’époque dans laquelle l’œuvre a été réalisée et la zone géographique d’origine. On a parlé de l’origine de la peinture sur toile, de l’évolution de cette technique avec la diffusion de la peinture à l’huile, et enfin de changements importants produits par l’industrialisation et par la démocratisation de l’art.

Aux étudiants ont été montrées les principales typologies d’altérations et détériorations des peintures sur toile avec le but d’analyser et documenter l’état de conservation d’une œuvre. Il a été expliqué la différence entre le vieillissement naturel des matériaux et les altérations causées par des defaults de la technique, des interventions inadaptées, des mauvaises conditions d’exposition et stockage et des accidents.

Les étudiants ont étés introduits aussi aux principes de la conservation préventive.

Voir la galerie de photos